• "Alors qu'en est-il ?" n° 28 : un pôle universitaire de technologie

    Très récemment, Patrick Lefoulon, le 1er adjoint de Monique Brochot, critiquait sur le site du PS de la circonscription, le candidat UMP aux élections cantonales partielles de Mantes-la-Jolie, lui reprochant de s’attribuer ce qu’on fait les autres. C’est très exactement ce qu’a fait Monique Brochot en 2008 en incluant dans ses promesses de faire un pôle Technologique Universitaire à Mantes La Ville. Car ce pôle qui a bien été réalisé l’a été sous l’impulsion de la CAMY et de l’EPAMSA, et il aurait été fait avec ou sans elle.